Certificat Voltaire

Une longue pause dans mon écriture ; un temps qui m’était nécessaire pour préparer de la meilleure façon possible le Certificat Voltaire.

La réussite à ce test me tenait à cœur ; une manière pour moi de donner une certaine valeur aux services que je propose en tant que freelance ; un résultat à la hauteur de ce que j’osais espérer ; une preuve de plus que le travail et la persévérance portent ses fruits.

Le Certificat Voltaire, créé en 2010, n’est pas un diplôme, ni un examen ; c’est une simple certification qui atteste d’un niveau, qui permet d’évaluer sa maîtrise de l’orthographe française ; et, à ce jour, c’est le seul titre réellement reconnu pour comparaison avec diverses certifications que l’on peut trouver sur le net.

L’examen dure environ trois heures, commence par une dictée simple, se poursuit par un QCM de 195 questions ; le score est compris entre 0 et 1000 points ; pas de réussite, pas d’échec ; selon le nombre points, votre orthographe aura un niveau différent : 300 points = technique ; 500 points = professionnelle ; 700 points = affaires ; 900 points = expert ; il est donc accessible à tous.

À l’ère des SMS bâclés, il est temps de réapprendre à écrire correctement ; de plus en plus de recruteurs affirment que l’orthographe est un critère déterminant lors d’une embauche ; de plus en plus d’employeurs proposent à leur personnel de passer le Certificat Voltaire pour améliorer l’image de leur entreprise.

« Projet Voltaire » m’a été d’une grande aide ; les explications, exercices, entrainements concoctés par une équipe d’experts dont le champion du monde d’orthographe Bruno Dewaele, permettent de réviser et s’entrainer ; je témoigne ici du module « Orthographe ». De nombreux ouvrages existent également ; je cite certains qui m’ont été d’une grande utilité pour m’y préparer : Dictionnaire des difficultés du français – Larousse ; Le Bon Usage – Deboeck Supérieur ; L’Officiel du Certificat Voltaire – l’Etudiant.

Cette préparation a renforcé ma passion pour l’orthographe, m’a permis d’aimer les subtilités des mots et de leur emploi ; m’a donné envie d’aller plus loin, d’apprendre et de comprendre la formation et les évolutions de notre langue.

Forte de ce score, somme toute honorable -972 points-, toute une réflexion s’offre à moi sur la poursuite vers d’autres modules et, pourquoi pas, vers une nouvelle orientation des services que je propose ; tout un programme.

Mais au fait, pourquoi Voltaire ? Connu par tous, philosophe, auteur dramatique, poète, historien et polémiste hors pair, cet homme qui incarne « l’esprit français » du XVIIIe siècle, a bien marqué les esprits par son talent d’écriture. N’oublions pas sa fantaisie, tout comme l’est la langue française.

« L’orthographe est toujours trop simple. Il y aurait intérêt à compliquer ses règles. » Alexandre Vialatte, écrivain.

.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments